KieferFanForum

Everything about Kiefer Sutherland
 
AccueilConnexionS'enregistrerMembresGalerieRechercherCalendrierGroupesFAQ

Partagez | 
 

 ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 39  Suivant

Kiefer a rempilé pour 3 saisons de 24h en plus, celà vous :
Ravi, vous êtes enchanté !!
98%
 98% [ 46 ]
Ca vous est égal tant mieux pour Kiefer et pour Jack
0%
 0% [ 0 ]
C'est ridicule 9 saisons... vous attendiez une fin
0%
 0% [ 0 ]
Après le film il faut stopper la vie de Jack Bauer
2%
 2% [ 1 ]
Total des votes : 47
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mar 21 Mar - 15:37

Ami(e)s Belges, il faut acheter Arrow TELEMOUSTIQUE et nous en faire profiter bien sur ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mar 21 Mar - 20:12

Moi je l'ai, mais je suis archi nulle pour poster des photos. :scratch:

Dis-le moi si tu veux que je recopie le contenu de l'article (courte interview) mais je ne sais pas de quand elle date. ça ne doit pas être récent puisque Kiefer parle de la possible mort de Jack dans la saison 5, quand le public s'y attendra le moins...

Ors, la saison 5 est déjà diffusée aux USA je pense.

Il pense qu'il est important que Jack meure :evil: :evil: :evil:

Domage, je l'aimais bien moi, 😢
Ce qui faisait la force de 24 c'est que le personnage principal était "increvable"... ça ne sera plus pareil sans notre beau Kiefer... :(
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mar 21 Mar - 20:51

Alyster a écrit:
Moi je l'ai, mais je suis archi nulle pour poster des photos. :scratch:
Dis-le moi si tu veux que je recopie le contenu de l'article (courte interview) mais je ne sais pas de quand elle date. ça ne doit pas être récent puisque Kiefer parle de la possible mort de Jack dans la saison 5, quand le public s'y attendra le moins...
:(

Si tu as besoin d'infos pour insérer des photos et/ou des textes, demandes= par MP, ça te servira pour différentes choses...Sinon je serai interessée par la lecture de cet article (en français pour une fois ..), les autres aussi je pense merci

Pour la mort de Jack, je ne m'en ferai pas trop à ta place car Kiefer dit ça à chaque interview depuis la SAISON 1...donc pas de PANIQUE affraid ...Si tu visionnes la S5 et que tu as plus d'infos, on ne veut rien lire là dessus en dehors de la section SAISON 5 sinon guns
Revenir en haut Aller en bas
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mar 21 Mar - 21:47

Pour vous, j'ai des articles à partager avec vous et pour Fluffy au cas ou tu serais passé par dessus.

HÉROS MALGRÉ LUI.

Chaque semaine, dans la télésérie 24, l'agent Jack Bauer pourchasse de redoutables terroristes qui menacent la quiétude de la population américaine. Ce personnage a donné un second souffle à la carrière de son interprète, Kiefer Sutherland. Portrait d'un comédien rebelle à qui l'on pardonnerait tout.


Tout avait pourtant bien commencé pour Kiefer William Frederick Dempsey George Rufus Sutherland, né à Londres, le 21 décembre 1966, sept minutes avant sa soeur jumelle, Rachel. Les jumeaux avaient quatre ans lorsque leurs parents ont divorcé, en 1971.

Kiefer a passé la plus grande partie de son enfance à Toronto avec sa mère, une comédienne estimée dans le milieu théâtral et politique. Il avait 15 ans lorsqu'il a fait ses débuts au théâtre. Un an plus tard, après avoir annoncé è ses parents qu'il abandonnait l'école pour devenir acteur, le petit-fils de Tommy Douglas, ancien premier ministre de la Saskatchewan et fondateur du régime d'assurance-maladie canadien, joue dans le drame The Bay boy. Son interprétation lui permet de récolter un Génie Award en 1984. Ford de ce premier succès, Kieffer s'intalalle à New York et joue dans l'épisode pilote de la série Amasing Stories, réalisé par Steven Spielberg. L'émission est un désastre, mais elle permet au comédien de trouver du travail au cinéma.


La carrière de Kiefer est lancée grâce aux film Stand By Me (1986), The Lost Boys (1987) et Young Guns (1988). Il se marie une première fois avec une actrice de 12 ans son aînée, Camelia Kath, qu'il a connue sur le plateau de tournage du thriller The killing Time, en 1987. Leur union dure seulement 18 mois mais, selon l'acteur, elle était inévitable:" Très jeune, j'avais incroyablement envie d'être plus vieux que mon âge. L'une des façons de se sentir plus vieux, c'est de pouvoir dire: Je suis marié, j'ai des enfants, j'ai réussi. Malheureusement, ce n'est pas une assez bonne raison pour se marier, comme je l'ai vite découvert. Notre mariage n'a pas duré longtemps mais il nous a donné une fille magnifique, Sarah, née en 1988." explique Kiefer.

Le comédien se console ensuite dans les bras de Julia Robert, qu'il rencontre pendant le tournage de Flatliners (1990). Trois jours avant leur mariage, qui devait avoir lieu de 14 juin 1991, Julia annule la cérémonie et s'enfuit en Europe avec l'un des meilleurs amis de Kiefer, le comédien Jason Patrick. Le scandale, qui fait à l'époque autant de bruit qu'en a fait dernièrement la rupture de Brad Pitt et Jennifer Aniston, nuit énormément à la carrière de Kiefer, dont la popularité dégringole. Néanmoins, Kiefer ne reproche rien à Julia:" Elle a pris une bonne décision. J'ai passé deux années avec elle parce que je l'aimais. Mais après la sortie de Pretty Woman, il est devenu évident que notre mariage était une mauvaise idée."

Période creuse

Les années 90 se révèlent difficiles pour Kiefer. Il tire son épingle du jeu dans A Few Good Men (1992) et The Three Musketeers (1993), mais les rôles importants se font rares. Le plus souvent, le comédien incarne les vilains dans des films de série B, qui atterrissent directement dans les clubs vidéo. au lieu de s'enliser dans la médiocrité, Kiefer se réfugie chez un ami, John English, un champion de rodéo qu'il a rencontré durant le tournage du film The Cowboy Way (1994). sous la supervision d'English, Kiefer apprend le lancer du lasso et participe à de nombreuses compétitions. Cependant, il ne tourne pas le dos à sa carrière au cinéma. On peut le voir dans Freeway (1996), A Time To Kill (1996) et Dark City (1997). Il tourne aussi plusieurs navets, ce qui l'incite à reprendre le lasso:"Je n'étais pas satisfait du travail qu'on m'offrait. J'avais besoin de m'arrêter afin de découvrir pourquoi." Il fait alors l'acquisition d'un ranch en Californie et reprend la compétition. Puis, en 1998, Kiefer et John English remporte le U"S" Team Roping Championships. Pendant deux ans, il se sonsacre à son ranch, participe à des compétitions et coule des jours heureux avec l'ancienne mannequin d'origine Torontoise Kelly Winn, qu'il a épousée en 1996. Il demandera toutefois le divorce en 2000. En dépit de ce bonheur apparent, l'acteur ne tarde pas à regretter l'époque où il travaillait devant les caméras:" Je me suis rappelé les bons moments que j'avais vécus sur les plateaux de tounage et j'ai pris conscience de la chance que j'avais eue." Quand son ami, le réalisateur Stephen Hopkins, lui parle du personnage de Jack Bauer, il n'hésite pas. Six ans après ses débuts à la télé, Fox diffuse la cinquième saison de 24. Grâce à cette série, véritable feu roulant d'action où meurent même les personnages principaux. Kiefer est de nouveau un acteur respecté à Hollywood, malgré un penchant pour les soirées bien arrosées qui se terminent souvent par quelque scandale. En 2004, par exemple, durant le tournage de River Queen en Nouvelle-Zélande, Kiefer a surpris les clientes d'un bar en leur offrant un striptease, puis, en décembre dernier, il s'en est pris à l'arbre de Noel qui se trouvait à l'entrée d'un hôtel londonien: "Chaque année, je fais quelque chose de réellement stupide. Je n'ai pas pu m'empêcher de courir le plus vite que je le pouvais pour sauter dans l'arbre et le faire tomber."

Bien qu'il soit conscient qu'il ne pourra pas incarner Jack Bauer indéfiniment, Kiefer n'est pas pressé de mourir au petit écran:" Je sais depuis le début que cette série ne continuera pas toujours avec les même personnages, et je suis l'un d'entre eux." Admet le comédien. Il se pourrait néamoins que Kiefer poursuive sa course contre la montre au cinéma. Le créateur Joel Surnow songe en effet à adapter 24 pour le grand écran. D'ici là, on aura l'occasion de voir Kiefer au cinéma. En avril, il prêtera sa voix au lion Samson dans le film d'animation The Wild. Il joue également aux côtés d'Eva Longoria dans The Sentinel, qui est tourné à Toronto. Ça promet!

Tirer de la revue Sensass, Février 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fluffy poodle
Copain de Virée de Kiefer
Copain de Virée de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 671
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 1:38

Merci pour l'article! Est-ce qu'il y avait des photos dans la revue? merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.2266online.blogspot.com
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 2:16

Salut les filles c'est encore moi, j'ai un autre article à partager avec vous, cette fois si, c'est une entrevue.


À l'instar de Jack Bauer, qu'il incarne pour une cinquième saison dans 24, Kiefer Sutherland n'a pas de veine en amour. Si ses histoires de coeur sont moins tragiques que celles de son célèbre personnage, elles sont habituellement assez houleuses. En fait, sa relation la plus durable est sûrement celle qu'il entretient depuis son adolescence avec... le Québec! Maintenant qu'il a une nouvelle femme dans sa vie, on lui souhaite que les choses changent.


:?: Parlons tout de suite de la bonne nouvelle: vous êtes amoureux!
K.S: Disons que je me sens bien en ce moment. Je n'aime pas beaucoup parler de mes relations amoureuses car, par le passé, j'ai souvent eu l'air ridicule en montrant mon amour pour une femme (NDLR: Kiefer a divorcé deux fois et il a rompu ses fiançailles à deux reprises, notament avec Julia Robert en 1991). Alors, disons simplement que je me sens bien avec Tricia et que nous passons de bons moments ensemble.

:?: Tricia Cardozo, une ancienne attachée de presse des studios Paramount, vous a accompagné à la soirée des Golden Globes...
K.S:J'étais heureux d'avoir une belle fille à mon bras pour un tel événement. C'est mieux que d'arriver avec son meilleur ami, non? Tricia est chère à mon coeur, c'est tout.

:?: Même si vous ne voulez ps officialiser votre relationa avec Tricia, êtes-vous prêt à lui faire d'écouvrir le Québec?
K.S: S'il ne tenait qu'à moi, je prendrais l'avion demain pour Montréal! Mais je suis loin d'avoir fini le tournage de 24 et je suis tenu de rester à Los Angeles jusqu'à la fin de la saison. J'adore le Québec, mais l'hiver est plus doux en Californie.

:?: Vous ennuyez-vous de Montréal?
K.S:J'adore Montréal et j'y passerais tous mes étés si je n'étais pas si occupé à tourner des films. The Sentinel, dans lequel j'ai joué avec Michael Douglas et Eva Longoria, a été filmé à Toronto, mais j'aurais préferé qu'il soit tourné à Montréal. C'est une décision qui a été prise par la production.

:?: Pouvez-vous nous faire un résumé de ce film, qui sortira en salle au printemps?
K.S: Michael Douglas y incarne un ancien agent spécial de la Maison-Blanche qui a été démis de ses fontions et qui découvre un complot visant à assassiner le président des États-Unis. Eva et moi sommes deux agents qui se lancent dans une course contre la montre pour déjouer l'attentat avant qu'un drame ne survienne.

:?: Voilà qui n'est pas sans rappeler 24 et Jack Bauer...
K.S: Je ne peux pas vous en dire trop sur le scénario de The Sentinel, mais sachez que le personnage que j'y interprète, David Breckinridge, n'a rien à voir avec Jack. L'histoire de ce thriller est très complexe et pleine de rebondissements.

:?: Que dire d'Eva Longoria, votre partenaire dans ce film? Comment avez-vous réussi à résister à son charme?
K.S: Eva est une fille géniale et une vrai beauté, et nous sommes rapidement devenus amis. Mais il est impossible de draguer un copain ou une copine, et c'est une idée qui ne m'a jamais traversé l'esprit. Par contre, nous avons bien rigolé tous les deux, car elle a la répatie facile et elle se comporte parfois comme un gars. À Toronto, nous sommes aussi sortis faire la fête avec l'équipe du film.

:?: On vous voit souvent dans les bars canadiens, une bière à la main. Quel est votre endroit favori au Québec?
K.S:Cela vous fera peut-être rire, mais mon endroit préféré n'est pas un bar, c'est un restaurant, ou plutôt un buffet. J'adorais aller au Marché Movenpick parce qu'il y avait des buffets spécialisés par région du monde. C'était une idées fantastique, car on pouvait choisir de manger des mets italiens, chinois, français, espagnols, japonais...selon ses goûts. Et le plus génial, c'est que je réussisais toujours à garder l'incognito. J'adorais ce restaurant. Malheureusement il est fermé. Je vais maintenant devoir trouver un autre endroit...

:?: Vous avez passé l'été dernier au Canada. Trouvez-vous important de vous éloigner du plateau de tournage de 24?
K.S:C'est capital pour mon équilible physique et mental. Chaque année, je demande aux auteurs de faire mourir Jack lorsque nous sommes rendus au tournage des derniers épisodes. La série exige beaucoup d'heures de travail, et je dois consacrer énormément de temps à apprendre les dialogues. Quand je suis au Canada, je me ressource er j'oublie l'emploi de temps chargé que j'ai en Californie.

:?: Vous avez toujours aimé les défis dans votre carrière. Quel pourrait être le prochain?
K.S:Terminer la rénovation et la décoration de ma résidence! J'ai emménagé il y a environ cinq ans dans un ancien entrepôt que j'ai entièrement reconstruit en y aménageant des chambres, des salles de bains, une cuisine, des bureaux et aussi un studio d'enregistrement, car je suis passionné de musique. Ce projet occupe tout mon temps libre, et j'en ai bien peu avec 24, croyez-moi!

:?: Comment évolue la série en 2006?
K.S: Jack Bauer est encore une homme misérable qui va vivre une journée infernale! Mais c'est cela qui fait une bonne télésérie. La cinquième saison est ma préferée jusqu'à maintenant, car les auteurs ont réussi à créer l'équilibre entre Jack et les autres personnages. Pour la première fois, tout ne tourne pas seulement autour de lui et de ses tentatives pour sauver le président et monde.

:?: Qu'est-ce qui change, donc?
K.S: L'histoire, qui se déroule sur 24 heures, met en scène un réseau de la mafia russe. Le nouveau président des État-Unis, en visite è Los Angeles, doit signer un traité avec le président de la Russie pour limité les armements, mais des terroristes veulent faire un coup d'éclat. À la fin de la quatrième saison. Jack est laissé pour mort, mais il revient sous une autre identité et va devenir l'homme le plus recherché du monde. La cinquième saison a un rythme encore plus trépidant que la quatrième saison, car les producteurs ont trouvés la combinaison idéale. L'intrigue de base des 24 émissions connaît de nombreux rebondissements, mais chaque épisode a aussi sa propre intrigue qui se dénoue dans les 60 minutes. On peut ainsi en rater un sans perdre le fil de l'histoire.

:?: Comment avez-vous réagis à l'annonce du départ d'Élisha Cuthbert, qui incarnait votre fille Kim?
K.S: Élisha a besoin de vivre de nouvelles expériences au cinéma. J'ai été le premier à l'encourager dans cette voie. Cela ne veut pas dire que son personnage dispataîtra totalement de 24. Les auteurs de la série ont développé plusieurs idées, et on pourrait avoir bien des surprises. L'ambiance entre les acteurs est bonne, mais nous sommes tous tenus en haleine chaque semaine lorsque nous lisons le scénario de l'épisode suivant, car chaque personnage peut mourir subitement. Mëme Jack n'est pas à l'abri d'un accident mortel! On l'a vu dans la quatrième saison, et j'ai adoré l'idée qu'il décède à la fin, même s'il n'est pas vraiment mort.

:?: Vous avez obtenue votre lot de nominations et de prix au cours des dernière années. Cette reconnaissance est-elle importante pour vous?
K.S:C'est important pour les producteurs et les patrons, car cela prouve que je fais du bon boulot et que l'équipe est excellente. Moi, je préfère que 24 remporte un Emmy Award dans les catégories Meilleur auteur,Meileur réalisateur, Meilleur technicien, etc. L'acteur principal n'est que la vitrine de l'émission, et ce n'est pas Kiefer Sutherland qui fait le succès de 24. Cette télésérie est une réussite parce que les gens qui travaillent dans l'ombre sont des pros.

:?: On dit que 24 pourrait être adapté pour le cinéma avant la fin de l'année. Est-ce exact?
k.S: Je n'en ai pas la moindre idée! Les producteurs gardent le secret jusqu'au dernier moment, car ils savent que j'aurais du mal à ne pas divulguer une information aussi importante. J'ai effectivement entendu parler d'un film, mais il faudrait commencer le tournage tout de suite après la cinquième saison, soit au printemps, puis enchaîner avec la sixième. Mais je ne suis pas sûr d'avoir envie d'être dans la peau de Jack, sans arrêt, pendant deux ans...


Tirer de la revue Sart inc.
Février 2006

J'espère que ces deux articles vous à plus!!! On l'aime comme il est notre Kiefer.


Dernière édition par le Mer 22 Mar - 2:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KS
Co-Productrice de Kiefer
Co-Productrice de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 1075
Age : 46
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 2:19

merci merci 2 merci merci 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 2:21

merci Très sympa cet article.

Petite question, maîtrise t il le français parfaitement ou est ce une traduction ?
Revenir en haut Aller en bas
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 2:25

Fluffy, il a des photos dans la revue donc une que j'adore avec son verre de bière, il est crocable(beau comme un coeur) mais je ne sais toujours pas comment faire, je n'ai pas de tout le matériels qui faut, ça s'en vient.


pour toi Élisa, il maîtrise bien le français et je crois que ses entrevues au Québec son fait en français, je l'ai déjà lu à quelque part qu"il fesait ses entrevues en français quand c'est au Québec et en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 14:28

ELISA24 a écrit:
Sinon je serai interessée par la lecture de cet article (en français pour une fois ..), les autres aussi je pense

Bon ok, ici pour le moment, je suis au boulot (c'est mon heure de table) mais dès ce soir, promis je m'y colle et je vous le retape.

Pour la s5, je débute à peine le visionage de la s4, c'est te dire si j'ai du retard.

A+ 8)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 14:38

Merci pour ce superbe article ! Il a l'air très ouvert comme gars, tout en sachant poser les limites là où il faut, entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Il n'oublie pas qu'il est un mec ordinaire, avec un boulot exigeant. Et franchement :bravo1: :bravo1: :bravo1: Une perle cet homme !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 22 Mar - 19:33

Alors voici l'article parru cette semaine dans le Télé Moustique : ATTENTION SPOILER SAISON 4Télé Moustique du 15/03/2006

Retour de 24h chrono avec un Jack Bauer (Kiefer Sutherland) au meilleur de sa forme. Rencontre avec l'homme qui a relifté l'archétype du héros athlétique.

Il est sept heures, un train explose. Jack Bauer, hors circuit du CTU (Counter Terrorism Unit, l'agence gouvernementale où il travaillait), est désormais attaché à la sécurité du ministre de la Défense. 7h58 : le ministre de la Défense est enlevé. Amoureux d'Audrey, Jack Bauer, qui avait bien commencé l'épisode, par un sourire (c'est pas tous les jours), rigole moins. 7h59 : Audrey, la fille du ministre de la Défense, est enlevée avec son père. C'est pas de chance, mais c'est 24 Heures Chrono. C'est reparti pour un jour bourré d'ennuis…

Dans 24 Heures Chrono, Jack Bauer sauve le monde. Et vous, dans la vie, quel type de héros êtes-vous ?
Kiefer Sutherland : Je ne sais pas, c'est une question compliquée. Mon entourage est mieux placé pour y répondre. Mais en ce qui concerne Jack, je ne le considère pas comme un héros. C'est un gars normal qui, à cause de sa profession, est mis dans des situations incroyables.

Qu'est-ce qui vous différencie du personnage ?
K.S. : Une des choses que j'ai essayé d'insuffler à mon personnage - et les scénaristes y ont beaucoup contribué -, c'est sa morale implacable. Ce qu'il pense être bien ou mal est très clair. Et il agit toujours selon son code de valeurs.

Le planning de production de 24 Heures est-il aussi haletant que la série elle-même ?
K.S. : Oui ! Je suis tombé sur Matthew Perry l'autre jour et il m'a taquiné à ce sujet. On avait l'habitude de jouer au hockey ensemble. A l'époque où il tournait Friends, il travaillait quatre demi-journées par semaine. Il est abasourdi par nos horaires qui sont, il faut l'admettre, hallucinants : dix mois par an, contrairement aux huit mois standard, et 12 à 14 heures par jour, cinq jours par semaine. Sans oublier le travail de préparation le week-end.

Le personnage de Jack Bauer est votre premier rôle pour la télévision. Imaginiez-vous un tel succès ?
K.S. : Mon Dieu, Non ! Le pilote de la série était dirigé par Stephen Hopkins, un de mes amis de longue date. J'ai lu le scénario dans un avion qui m'emmenait vers Vancouver (Kiefer Sutherland est canadien) et je l'ai appelé dès mon arrivée. Je lui ai demandé : "Je vais être payé pour le pilote, et si le projet n'est pas accepté, personne ne le verra jamais ?" C'était le cas, je me suis dit : "Allons-y, de toute façon, si c'et nul, ça ne portera pas préjudice à ma carrière".

Connaissez-vous longtemps à l'avance le déroulement de l'histoire ?
K.S. : Non. Nous recevons le scénario au fur et à mesure. Souvent, la semaine avant le tournage. Chaque acteur est angoissé à l'idée de découvrir qu'il ne sera peut-être plus là pour longtemps. Je me souviens que dans la saison 1, on faisait des paris pour savoir qui était la "taupe" planquée au CTU… Chaque semaine, on retenait notre souffle.

Vous tournez la cinquième saison. Vous serez présent jusqu'à la fin de la série ?
K.S. : Non. Je pense qu'il est important qu'à un moment donné, Jack meure. Et si possible, quand le public s'y attendra le moins. Je ne veux pas que les spectateurs se lassent. La vraie star du show, c'est son format. Et la seule façon de faire vivre la série et qu'elle soit toujours aussi passionnante pour le public est de changer le casting.

Comment percevez-vous l'enthousiasme des spectateurs pour les séries télé ?
K.S. : Ces dernières années, nous avons assisté à une réelle révolution du petit écran, qui est devenu un sérieux concurrent du septième art. Les longs métrages ont concentré leur attention sur les effets spéciaux, moins sur l'intrigue. Alors que la télé a vraiment mis l'accent sur la richesse des scénarios. Contrairement au cinéma, la télé parle aujourd'hui de sujets ancrés dans la réalité, ou d'intrigues qui interpellent le public.

On vous retrouve dans le jeu vidéo 24 Heures Chrono : The Game. Si le joueur est médiocre, êtes-vous prêt à perdre et mourir ?
K.S. : (Rires). C'est une des raisons pour lesquelles mes enfants attendent sa sortie avec impatience. Ils prendront plaisir à me voir me faire massacrer. Quant à moi, je suis un piètre joueur. Si je tente l'expérience, je vais probablement me faire tirer dessus de tous les côtés.

Propos recueillis par Florence Robbiano.

En plus : Emission Plug spécial séries le mardi 25/04 à 20h35 sur Plug TV. On y parlera de 24h Chrono, mais aussi de Lost, Desperate Housvives....

Enjoy 8)


Revenir en haut Aller en bas
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Jeu 23 Mar - 16:07

Merci pour l'article, nous au Québec on ne peut pas se procurer la revue alors c'est bien apprécié de le lire.

:amour 1: :amour 2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virginie1989
Fille de Kiefer
Fille de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 28
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mar 28 Mar - 14:19

27/03/2006 - 04h00

Kiefer chanteur?
Canoë


©AP

Kiefer Sutherland a démarré des rumeurs qui lui prêtent l'intention de se lancer en musique lorsqu'il a révélé s'être lui-même construit un studio d'enregistrement privé.
«Je me suis construit un studio d'enregistrement à Los Angeles. J'ai tout fait à partir de rien — non seulement est-il fonctionnel mais il est également très beau et j'en suis vraiment fier.»

Kiefer entretient des ambitions musicales depuis un certain moment déjà et il a confié que ses trésors les plus précieux étaient ses guitares.

«J'ai une Les Paul 1959 et une Fender Strat 1959. Les deux ont un fini sunburst et sont de superbes instruments. Ces guitares jouent aussi merveilleusement bien.»

Kiefer Sutherland a aussi révélé son assortiment de tatouages, représentant les moments marquants de sa vie.

La vedette de la série 24 a huit designs distincts sur son corps et il confie qu'il compte ajouter à cette collection chaque fois qu'il lui arrivera quelque chose de vraiment significatif.

«À toutes les quelques années, il m'arrive quelque chose d'important que j'ai envie d'immortaliser. Les tatouages ont toujours représenté la façon idéale pour moi de marquer ce genre d'événements. Personne n'aura besoin de composer quoi que ce soit à mes funérailles. On n'aura qu'à lire les tatouages sur mon corps pour connaître l'histoire de ma vie.»

Kiefer affirme toutefois que sa passion pour l'art corporel ne se serait peut-être jamais développée, si son amour enfantin pour les personnages de Disney avait eu le dernier mot.

Il a expliqué au magazine britannique Loaded: «Lorsque j'étais très jeune, je me disais que mon premier tatouage allait être Mickey Mouse affublé d'un casque d'astronaute. Si mon souhait s'était réalisé, cela aurait mon dernier. J'ai cependant fini par trouver un idéogramme chinois que j'aimais, qui représentait quelque chose de personnel à mes yeux.»


(Source)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francishuster.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mar 28 Mar - 22:30

Merci pour l'article ! Il a une voix qui serait trop bien s'il chantait, mais paraît qu'il dit lui-même qu'il ne sait pas... Enfin, je doute pcq vu ce qu'on entend parfois, je suis certaine qu'il s'en sortirais super bien ! Et puis il pourrait réciter le botin de tel que ce serait super sexy ;)
Bref, ce serait génial s'il se décidait ) faire quelque chose, mais j'en doute puisque ce studio c'est pour Ironworks. Enfin qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 29 Mar - 4:19

Merci Virginie 1989 pour l'article, elle est super, pour ce qui est de la voix de Kiefer, je ne sais trop s'il chanterait bien car il a une voix défait par la cigarette et les soirées passé dans les bars, mais on ne sait jamais peut-être que je me trompe.

musik
guns boire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virginie1989
Fille de Kiefer
Fille de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 28
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 29 Mar - 19:36

Jack Bauer s'attaque à AlloCiné Séries !Séries TV - Interviews - mercredi 29 mars 2006
Etat d'alerte sur AlloCiné Séries : Kiefer Sutherland, alias Jack Bauer, a répondu à nos questions ! Découvrez l'interview exclusive du héros de "24"...

AlloCiné Séries : Les jours se suivent et sont de plus en plus mauvais...
Kiefer Sutherland : C'est sans doute ce qu'une partie du public va finir par se dire. Apparemment, nous ne sommes pas encore arrivés à saturation avec 5 saisons, nous allons donc en faire une 6ème. Mais tout dépend du public. Nous avons toujours pensé que l'idée centrale de la série - le temps réel - était la star du show. Je veux continuer 24 aussi longtemps que le public m'en donnera la chance. Mais je crois également que la série me survivra parce que si je continue trop longtemps, je descendrai les rues avec une canne (rires).

Combien de blessures cette saison ?
Je n'en parle pas très souvent parce que je ne veux pas porter malheur, mais tout s'est bien passé cette année.

Qu'est-ce que Jack vous a apporté ?
Tout. J'ai arrêté de faire des films parce qu'on ne me proposait pas de rôles dont j'avais envie. J'ai ressenti le besoin de prendre du recul pour réfléchir. J'avais une ferme et j'y suis resté quelque temps. Mais tout ça m'a manqué et j'ai réalisé qu'il y avait de formidables séries à la télévision et de beaux rôles. Ce qui est drôle, c'est que lorsque j'ai lu le scénario de 24, j'ai tout de suite compris que ce serait différent.

Et si on ne se rappelait de vous que pour le rôle de Jack Bauer, est-ce que cela vous dérangerait ?
J'ai beaucoup de chance d'avoir fait 40 films avant 24, dont une dizaine ont été de vrais succès, et le sont encore. J'ai également eu la chance de pouvoir faire des films entre les saisons. Si on se rappelle de moi simplement pour ce rôle, je peux vivre avec.

Si vous pouviez revenir lorsque vous aviez 18 ans et vous donner des conseils, lesquels seraient-ils ?
J'ai commencé à 17-18 ans et j'ai enchaîné des films comme Stand By Me, Generation perdue, Young guns, L'Experience interdite et je me suis dit "C'est cool, je pensais que ce serait plus dur !" Je ne pouvais pas imaginer que le plus dur était justement devant moi. Si j'avais pu me donner un conseil, je me serais dit de m'amuser et de ne pas prendre tout cela pour acquis. Parce que c'est un don, un privilège absolu de faire ce métier.

Les réactions du public sont-elles différentes depuis que vous êtes passé du grand au petit écran ?
Non, parce que le changement de mentalité est intervenu bien avant même que je commence à travailler. Ça a débuté avec la génération de mon père, avec la VHS, puis le DVD et les 500 chaînes câblées. La frontière entre le cinéma et la télévision, traditionnellement très marquée, est devenue de plus en plus floue. La taille de l'écran de télévision est simplement plus petite et encore... j'ai vu des gens avec une télévision plus grande que l'écran de bien des cinémas où je vais. Le plus étonnant, c'est que lorsque j'ai commencé à travailler, il y avait 6 studios, produisant 56 films dans l'année. Aujourd'hui, il n'y a plus que 4 studios et ils font entre 29 et 31 films dans l'année. Ils se sont rendus compte qu'ils pouvaient faire plus d'argent en mettant 200 millions de dollars dans un film qu'en faisant 5 longs métrages de 40 millions. D'où ces gros films avec des effets spéciaux, de l'action à outrance. Les films que j'ai aimés dans ma jeunesse, La bande des quatre, Des gens comme les autres, La fièvre du samedi soir, ne peuvent plus exister. Et la télévision a repris ses codes et fait de grands films ! HBO a produit les meilleurs shows de ces dernières années, par exemple Les Soprano. Et tout cela a été rendu possible aussi grâce à des séries comme Urgences ou New York Police Blues qui ont repoussé les limites. Un excellent scénariste comme Aaron Sorkin qui rêvait de faire un film sur un Président des Etats-Unis et qui, suite au refus des studios, a créé la magnifique série À la Maison blanche. Vous trouverez de superbes histoires à la télévision, au cinéma c'est plus aléatoire. Sauf si c'est la période des Oscars, à ce moment-là vous pourrez voir de nombreux films indépendants avec de grands scénarii...

Quel film considérez-vous comme votre plus mauvais et votre meilleur ?
Je dois avouer que Promised Land, avec Meg Ryan, n'est pas ce que j'ai fait de mieux. J'étais si jeune à l'époque. J'ai eu une onde de choc en travaillant sur Generation perdue. J'ai fait 4 ou 5 films avec Joel Schumacher et j'ai adoré travailler avec lui. J'ai beaucoup aimé tourner sous la direction de Rob Reiner pour Stand By Me. Il y a des films sur lesquels je me suis trompé. 1969 par exemple n'était pas bon. Il y en a 2 ou 3 comme ça. Mais je n'aime pas en parler parce que j'ai des amis qui ont travaillé dessus. Croyez-moi, je suis conscient des mauvais choix que j'ai fait et de certaines mauvais prestations.

Etre le fils de Donald Sutherland est-il une malédiction ou une bénédiction ?
Une bénédiction. Le fait d'avoir un père ayant réussi et avec une telle carrière a été une aide incroyable. Entre ma mère et mon père, j'ai eu la chance de voir ce qui était bon pour un acteur. Si vous regardez De l'or pour les braves, Des gens comme les autres, 1900 et Ne vous retournez pas, vous savez ce qu'est un acteur. Au début de ma carrière, je savais déjà là où je voulais et ce qu'il fallait faire pour y parvenir. Mais, plus important, je savais que s'il y a des hauts, il y a également des bas. J'ai été témoin de ça avec mon père et ma mère. J'étais donc préparé quand ça a été mon tour d'affronter ça. Et j'étais également conscient que ce n'était pas la fin du monde. C'est comme être frappé par une vague. Si vous ne vous battez pas, la vague va vous refouler. Je l'ai appris de mes parents. A la différence d'autres acteurs qui se sont abîmés parce qu'ils le prenaient personnellement, j'avais comme point de référence mes parents.

Que pense votre père de 24 ?
Il a été tellement gentil. C'est mon papa. Je pense qu'il aime 24. Il se fait toujours un devoir de m'appeler pour me dire "Hey, je voulais juste te dire salut mais surtout ne me rappelle pas parce que je vais regarder ta série." Comme c'est mon père, il est tout simplement ravi que j'ai un emploi. Je l'ai appelé lorsque j'ai appris que sa série avait été retenue (ndlr : Commander in Chief) et je l'ai félicité. Il semblait si effrayé. J'ai commencé à rire et lui ai dit que c'était exactement ce que j'avais ressenti à l'époque de 24.

Propos recueillis par Emmanuel Itier


(Source : Allocine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francishuster.com
KS
Co-Productrice de Kiefer
Co-Productrice de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 1075
Age : 46
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Mer 29 Mar - 22:02

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Jeu 30 Mar - 4:04

merci 2 Virginie 1989, super cette entrevue. :amour 5:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Jeu 30 Mar - 19:42

Merci Virginie1989, super article. :D
Revenir en haut Aller en bas
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Sam 8 Avr - 2:45

Voici une article tirer d'une revue Québécoise "La semaine" du mois de Mars 2006


À 16h, dans une suite de l'hotel Mondrian sur Sunset Boulevard, à Los Angeles, Kiefer Sutherland a accueilli La Semaine, en exclusivité. Tout de noir vêtu, le héros de 24 nous parle de son avenir dans cette série, qui continue à battre des records d'audience, et nous confie sa difficulté aujourd'hui à trouver l'âme soeur.


kIEFER, ON VOUS A VU RÉCEMMENT AU GOLDEN GLOBE AWARD EN COMPAGNIE DE L'ATTACHER DE PRESSE TRICIA CARDOZO. AVEZ-VOUS ENFIN TROUVÉ L'ÂME SOEUR?

Non, malheureusement. La personne que vous mentionnez n'est qu'une amie et elle a été très aimable d'accepter de m'accompagner à cette cérémonie. Je suis célibataire actuellement. Aucune femme ne partage ma vie, et cette situation m'affecte d'ailleur profindément.

VOUS ÊTE POURTANT CONSIDÉRÉ COMME L'UN DES ACTEURS LES PLUS SEXY DE HOLLYWOOD. APRÈS DEUX DIVORCE, COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS LE FAIT QUE VOUS N'AYEZ PAS ENCORE TROUVÉ LA FEMME DE VOTRE VIE?

(Il sourit) Vous savez, rencontrer l'âme soeur n'est pas donné à tout le monde. Je crois qu'il est également difficile d'entretenir une relation lorsque vous êtes centré en permanence sur votre carrière. Je n'ai pas encore rencontré une personne dotée de suffisamment de patience pour tolérer mon mode de vie. En amour, je ne suis donc pas vraiment chanceux. Je crois toutefois que je dois être patient. Je ne suis pas si vieux que ça...J'ai donc le droit d'espérer rencontrer un jour la femme de ma vie. Mais pour l'instant, vu mon rytme de vie, j'ai choisi le célibat. C'est beaucoup plus simple!

VOUS CÉLÉBREREZ VOS 40 ANS CETTE ANNÉE. EST-CE UN TOURNANT IMPORTANT DANS VOTRE VIE?

Non, pas vraiment. Je n'y pense pas. Je n'ai jamais attaché d'importance à mon âge ni à mon apparence physique. Avec tous les membres de l'équipe de 24, nous avons fêté récemment le 100e épisode de la série et nous avons revu des épisodes de la première saison. À cette époque-là, j'avais beaucoup plus de cheveux qu'aujourd'hui, et les créateurs de la série n'avaient pas autant de cheveux gris. (rire) C'est dans ces moments-là qu'on se rend compte que, malheureusement, on ne rajeunit pas.

COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS LE FAIT QUE DES ACTEURS DE CINÉMA SOIENT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX À VENIR CONQUÉRIR LA TÉLÉVISION?

Vous savez, la télévision a énormément évolué ces dernières années. Les séries sont devenues d'une qualité absolument remarquable. Des feuilletons comme Urgences, Les Sopranos, Sex and the City ou encore La maison blanche on révolutioné le petit écran. C'est la raison pour laquelle je ne regrette pas une seule seconde d'avoir décidé de participer à une série de télévision.

VOTRE PÈRE L'ACTEUR DONALD SUTHERLAND, A DÉCIDÉ D'IMITÉ VOTRE AVENTURE EN SIGNANT POUR LA SÉRIE COMMANDER IN CHIEF...

Oui, absolument. Il a vu que j'étais tellement heureux dans cette série qu'il a décidé de s'investir à son tour à la télévision. Je me sens d'ailleurs de plus en plus proche de mon père. Ajourd'hui, c'est lui qui me téléphone régulièrement pour me demander conseil. Il m'a avoué qu'il craignait maintenant de jouer le même personnage pendant plusieurs années. Cependant, je crois qu'il ne regrettera pas sadécision.

ON DIT QUE VOTRE FILLE, SARAH JUDE SOUHAITE ÉGALEMENT DEVENIR ACTRICE. EST-CE VRAI?

En effet, elle semble très attirée par le show-business. Elle a participé à plusieurs pièces de théâtre à son école, et les gens ne cessent de me répéter qu'elle est douée pour ce métier. Je vous avoue que cela me fait à la fois plaisir et peur. Si elle souhaite devenir comédienne, je ne m'y opposerai pas, mais je préfèrerais qu'elle prenne le temps d'y réfléchir, car elle est encore jeune.

VOUS ÊTES L'UN DES ACTEURS HOLLYWOODIENS LES PLUS ATTACHÉS AU CANADA...

J'essaie de m'y rendre le plus souvent possible. C'est un pays que j'aime profondément. Je me sens si proche des Canadiens, c'est difficile pour moi à espliquer...Ce pays, c'est chez-moi! Ici, à Hollywood, je me dis en permanence que je ne suis que de passage. Montréal est d'ailleurs l'une de mes villes préférées. chaque fois que je m'y rends, je me sens extrêmement bien. C'est un peu comme si j'y faisais un pèlerinage!

LE FAIT QUE VOTRE GRAND-PÈRE (TOMMY DOUGLAS) AIT ÉTÉ MINISTRE AU CANADA VOUS A-T-IL INCITÉ À VOUS INTÉRESSER À LA POLITIQUE?

J'ai beaucoup d'admiration pour cet homme. En effet, je crois avoir été influencé par cet incroyable personnage. Il a joué un rôle absolument crucial dans la vie des Canadiens. Il est le principal artisan du système de sécurité sociale du pays, puisqu'il s'est battu pendant longtemps pour permettre à des millions de gens d'être soignés convenablement. Je pense que cet homme continue, encore aujourd'hui, à jouer un rôle important dans ma vie.

LA CINQUIÈME SAISON DE 24 EST CONSIDÉRÉE COMME LA MEILLEURE DE TOUTES. COMMENT FAITES-VOUS POUR VOUS AMÉLIORER CHAQUE ANNÉE?

Les scénaristes sont les personnes que nous devons remercier. Les deux premières saisons ont eu du succès car leur format était vraiment très original. Après cet effet de surprise, les scénaristes sont encore parvenus à innover afin d'éviter que les téléspectateurs se lassent. Je suis très fier de jouer dans cette série. Je tiens d'ailleurs à préciser que je nai absolument aucune influence sur le scénario des épisodes.

Je continue l'entrvue tout à l'heure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Sam 8 Avr - 4:22

Désolé les enfants me réclamaient, suite de l'entrevue de tout à l'heure...


SERIEZ-VOUS INTÉRESSÉ À CONTINUER À JOUER DANS 24 DURANT DE NOMBREUSES ANNÉES?

Je ne sais pas. Je ne suis pas certain que les téléspectateurs voudront voir Jack Bauer avec une canne à la main et ayant de la difficulté à marcher dans la rue. (il rougit puis se met à rire.) J'ai toujours affirmé que le format de la série en faisait le point de mire. Je partirai donc le jour où les téléspectateurs me feront savoir que le temps est venu.

EN PARLANT DE 24, ON DIT QUE CETTE SÉRIE SERA TRANSPOSÉE AU CINÉMA. EST-CE VRAI?

En effet, les producteurs travaillent à une adaptation cinématographique de la série, mais rien n'a été signé pour le moment. Le film The Sentinel, dans lequel je joue, sortira donc bien avant. Je vais y incarner, comme dans 24, un agent spécial qui lutte contre un éventuel attentat sur le président des États-Unis. Ce long métrage a été tourné à Toronto. C'est toujours un grand plaisir d'avoir l'occasion de retourner au Cnada.

ON DIT QUE VOUS SOUHAITEZ QUE VOTRE PERSONNAGE, JACK BAUER, SE FASSE UN JOUR TUER DANS LA SÉRIE. EST-CE VRAI?

Aucun personnage de 24 n'est à l'abri d'être un jour tué. Le mien ne déroge pas à cette règle. Il peut être assassiné à tout moment. J'ai signé pour une nouvelle saison, mais je pourraisbien participer aux prochains épisodes à titre de producteurseulement. Les fans doivent donc se préparer à toute éventualité! À la fin de chaque saison, je suis tellement fatigué que je demande aux producteurs de faire disparaître mon personnage!

VOUSAVEZ SOUVENT ÉTÉ UN ACTEUR TRÈS ENGAGÉ POLITIQUEMENT. ÊTES-VOUS TOUJOURS AUSSI OPPOSÉ AUX POLITIQUES DE GEORGE W. BUSH?

Plus que jamais! La guerre en Irak est une honte. Je suis vraiment révolté par la manière dont les autorités américaines gèrent ce conflit. Quand je pense qu'ils ont essayé de nous faire croire que la guerre avait pour but de venir en aide aux Irakiens...alors qu'ils ont osé les torturer! Je crois que les acteurs se doivent comme n'importe quel individu, de donner leur avis et leurs opinions sur les gens qui nous gouvernent. Et croyez-moi, je suis extrêmement pessimiste sur l'Avenir de cette région.

La semaine du 1er Avril 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Sam 8 Avr - 8:42

merci Super interview !!

Je suis assez perplexe sur le passage avec Tricia :scratch: Moi je veux bien être son amie comme ça !! langue

Sinon pour le reste, rien de bien neuf mais j'aime vraiment sa façon de s'exprimer sur son père, 24 et même Bush lol 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Sam 8 Avr - 11:23

Merci pour l'interview ! Elle est super ! Kiefer a l'ai toujours aussi ouvert et sympa.
Revenir en haut Aller en bas
charlie
Femme de Kiefer
Femme de Kiefer
avatar

Nombre de messages : 6465
Age : 44
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   Sam 8 Avr - 15:32

Je crois que dans les entrevues, il faut en prendre et en laisser, il a des choses qui se répètes et il a des choses contradictoirs, moi aussi j'ai été surprise en lisant qu'il n'était pas avec Tricia, sa dépend peut-être de quand l'entrevue a été réalisé, en tout cas, moi aussi j'aime bien la façon qu'il s'exprime, il sait toujours quoi répondre lors des entrevues, il n'a pas de temps mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARTICLE PRESSE SUR KIEFER OU 24
Revenir en haut 
Page 3 sur 39Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 39  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KieferFanForum :: Kiefer : News et Projet-
Sauter vers: